CIQ LES CAMOINS / CAMOINS LES BAINS

SECURITE

 

l'insécurité croissante a poussé les habitants du 12ème arrondissement à venir manifester devant

le commissariat de police" Valérie BOYERsénatrice des bouches du Rhône a rédigé une courrier à

l'attention de Gérald DARMANIN pour le sensibiliser sur ce point.

Suite à cela, Valérie BOYER a adressé une copie de sa lettre à Gérald DARMANIN concernant la sécurité sur

le 12ème arrondissement suite à la manifestation des habitants.

PLAN MOBILITÉ 11 et 12ème arrondissement

 

Chers habitants, vous trouverez ci-après 3 liens qui reprennent le volet "Mobilité" exposé par Monsieur Jean-Michel BERT, Conseiller d’arrondissements en charge de la Mobilité:

TRAME CIRCULATOIRE Ave des CAMOINS / Bd des FAUVETTES

 

Vous trouverez sur ces liens la lettre explicative de notre maire de secteur et le plan de circulation

Les services de la Métropole ont programmé les traveaux pour la semaine 37 de cette année

courrier Trame maire

Projet mairie Trame circulatoire 04_04_2022

Construction de l'immeuble / Ecoles

 

 

La mairie de secteur nous informe que les travaux de démolition puis de construction de l'immeuble angle montée des Camoins/Traverse de la Chapelle, à proximité immédiate des écoles primaire et maternelle, vont démarrer en fin d'année voir début d'année prochaine. Le CIQ des CAMOINS a alerté la mairie de secteur quant aux perturbations que cela peut entraîner aux horaires de rentrée et de sortie des élèves.

Nous resterons vigilants et comptons sur vous tous pour nous faire remonter vos observations.

Nous avons demandé que des passages piétons soient réalisés près de l'école, ceux-ci font l'objet d'une étude déjà bien avancée par les services de la métropole. Des feux de circulation alternés sont prévus.

A notre grande stupéfaction, il a été porté à notre connaissance que des contrôles de police se feront aux abords des écoles quant aux mauvais stationnements.

 

 

Message de Yannick OHANESSIAN

Adjoint au Maire en charge de la Tranquillité Publique de la Prévention

 

 

Création et premier bilan de la brigade de l'environnement

 

Vous connaissez ma détermination pour faire de Marseille une ville plus agréable, une ville dans laquelle toutes les Marseillaises et tous les Marseillais peuvent profiter de l'espace public en toute tranquillité. Marseille, comme toutes les autres villes de France, ne doit pas être une décharge publique à ciel ouvert. Pendant trop longtemps des professionnels et des particuliers peu scrupuleux ont fait fi des règles qui s'appliquent sur l'espace public en laissant sur les trottoirs, les routes ou autres, leurs matériaux, gravats, carcasses de voitures, huiles de vidange et que sais-je.

Cela n'est plus acceptable. Marseille ne doit plus être défigurée par ces immondices.

C'est la raison pour laquelle, dès ma prise de fonction j'ai mis sur pied une politique publique globale nous permettant d'être intraitables et plus réactifs. Cette nouvelle stratégie pour lutter contre les dépôts sauvages, nous l'avons voté lors du Conseil municipal du 17 décembre dernier elle comprend :

le renforcement de nos moyens humains avec la création d'une brigade de l'environnement au sein de la police municipale ;

l'acquisition de caméras de vidéoprotection nomades pour adapter notre dispositif de vidéoprotection, mieux enquêter et faire plus de flagrants délits ;

la possibilité donnée aux agents de surveillance de la voie publique de verbaliser eux aussi les dépôts sauvages et les abandons de déchets ;

la mise en place d'une procédure simplifiée avec le Parquet pour que les constats faits par les policiers municipaux se traduisent très rapidement par des poursuites judiciaires ;

la possibilité de mettre en demeure les contrevenants et de dresser des amendes administratives pouvant aller jusqu'à 15 000euros.

Notre volonté commence à se traduire sur le terrain. Le bilan est dores et déjà prometteur. En effet, depuis le mois de janvier, la police municipale est intervenue 200 fois. La brigade de l'environnement a dressé 10 amendes de 1 500euros et 5 amendes de 750euros. 15 affaires ont été à ce jour transmises au Parquet.

La tâche reste colossale mais avec beaucoup de volonté et de fermeté nous y arriverons. J'y veillerai.

 

 

Yannick OHANESSIAN

Adjoint au Maire

en charge de la Tranquillité Publique

de la Prévention, du Bataillon
de Marins Pompiers et de la Sécurité.

Conseiller Départemental

 

yohanessian@marseille.fr

 

04 91 14 51 44

04 91 14 66 19

Nom  
E-mail  
Adresse  
Message